Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Onde de Cléïa
  • L'Onde de Cléïa
  • : Juste un petit arrêt, afin de savourer l'instant présent, se re-trouver....
  • Contact

Bienvenue


Je vous souhaite une agréable promenade dans ce modeste lieu.
Mon oasis,  qui m'aide  à lâcher prise , à grandir, à avancer du moins.


Les images qui accompagnent les textes, sont des images qui m'ont touchée, elle ne m'appartiennent pas.
Lorsque j'ai gardé le lien , je le mets, mais parfois je ne l'ai pas ou plus...
Donc si certaines images vous appartiennent, contactez moi, et selon votre désir, le lien sera mis, ou l'image retirée.
Merci à vous, pour votre compréhension.


                          

Recherche

A propos de la Prière

pachamama2

La prière est une grande force. Au plus elle vient de votre âme et de votre coeur, au plus elle aura d'impact. Une prière ne doit pas être un texte appris par coeur. Elle doit être dite en ressentant, en vous imprégnant des mots. Elle est lien entre la Terre et le Ciel, elle doit faire appel à votre Moi profond, connectez-vous à celui-ci et ressentez l'Univers en vous et autour de vous.
Que vos prières soient sincères et élan d'Amour.
Vos prières sont essentielles, elles sont des Rayons de Lumière, elles sont aide.

Soyez, enfants, Soyez !

Céolith (mon Ânge : Cléïa)

Archives

Et si on méditait ?

Il est grand temps de rallumer les étoiles.
.Guillaume Apollinaire.


Celui qui désire, espère et croit en lui même,
celui là est heureux de voir
les autres espérer et croire
.Robert Wagner.


Rien n'est plus urgent que d'aimer.
.Jacques Attali.






océan de lumière


Envolées Du Coeur

19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 18:22

Un poème qui m'a énormement émue l'an dernier,  l'an dernier......pour deux "départs"....
Je souhaite le partager et " l'offrir" à tous ceux qui sont dans la douleur , le manque ......
Se rappeller que la mort n'est pas la fin...







Devant ma tombe ne pleure pas
Je n'y suis pas, je ne dors pas
Dans le ciel je suis mille vents qui soufflent
Je suis l'éclat du diamant sur la neige
Je suis la lumière qui éclaire les champs
Je suis la pluie d'automne tombant doucement
Devant ma tombe ne pleure pas
Je ne suis pas mort, je n'y suis pas

Je suis les rivières qui courent, libres
Je suis les étoiles de l'infini, je brille
Je suis les rêves qui n'ont pas de fin
Je suis le soleil qui caresse tes matins.
En hiver je suis la neige qui tombe à ta fenêtre
Au printemps je suis les fleurs dans ton jardin
En été je suis je suis les feuilles où tu t'endors
Je ne suis ni vérités ni torts.

Je suis la rose que tu tiens sur ton coeur
Douce et amère comme tes larmes intérieures
Je suis l'ange qui a toujours veillé sur toi,
Devant ma tombe ne pleure pas
Je ne suis pas mort, je n'y suis pas

Mortuary


Partager cet article

Repost 0
Published by Cléïa - dans couleurs évasion
commenter cet article

commentaires

sissi 21/10/2009 13:51


Bonjour,

J'aime beaucoup ce texte.. je le trouve profondément vrai..le cimetière n'est qu'un lieu où repose le corps mais l'âme immortelle ne s'y trouve plus.. Il me fait penser à une autre légende
amérindienne similaire.. je pense que je la mettrai sur mon blog le 1° novembre..
La vidéo est magnifique.. j'adore la profondeur du chant.. vibrante !!
Merci pour ces beaux partages ma chérie


Cléïa 21/10/2009 14:59


Oui je ressens aussi beaucoup d'émotion à chaque écoute ou lecture.
Je pense connaître cette légende, j'attend le 1er novembre pour voir .
Rebisous tous doux.


dine 20/10/2009 19:07


Bonsoir à toi, c'est dans les moments ou l'ont si attend le moins qu'on lit quelque chose qui nous fait "rebondir", je n'avais pas encore une l'occasion de lire ce poème, j'ai appris au fil des
années qui viennent de passer et des départs que j'ai du vivre personnellement à surpasser ma douleur et ce manque en aillant compris qu'ils n'étaient en fait pas très loin de nous, le plus
difficile est de pouvoir le comprendre, une fois cela compris nous avançons mieux et c'est ce que j'ai appris à faire durant cette année qui vient de passer, même si certaines fois (comme hier avec
une date bien précise)le manque est parfois pesant et présent. Merci de cette lecture importante. J'espère que pour toi cela va, je te souhaite une bonne soirée, je t'embrasse et te dis à bintôt


Cléïa 21/10/2009 13:48



Bonjour Dine,
Je vais , je vais , me concentrant sur le Présent....
La lecture de ce poème et l'écoute de la chanson, me trouble toujours, les souvenirs....mais oui , à integrer cela, on a au début du mal, mais c'est cela la magie de la Vie, elle ne se termine
pas, avec la mort.
Mais tout comme toi, il y a des dates qui sont lourdes à porter encore, mais on le fait, car La Vie est belle....
De gros bisous à toi Dine, à bientôt.



Dulce 19/10/2009 21:05


Oh çà elle est pas mal !!! J'ai mis cette magnifique vidéo sur le blog de mon Titi... il y a quelques jours. Mais je n'avais pas vu ce texte magnifique... magnifique !
Que c'est beau... je l'emmène, puisque tu veux bien... en te remerciant de tout coeur...

Je voulais te dire... j'ai bien reçu ton mail... mais ce week-end, j'étais très fatiguée... et très "à cran" surtout... J'ai bien du mal à surmonter tout çà, et j'ai l'impression de me noyer dans
un verre d'eau... Je te remercie pour ton mail qui m'a bien fait plaisir... et j'y répondrai avec plaisir aussitôt que je le pourrai. D'habitude, je réponds tout de suite, mais là, j'ai plein de
mails en retard, ce n'est pas mon habitude, je suis désolée... :-)
Moi aussi, je suis contente de t'avoir rencontrée... çà fait du bien et rien n'arrive jamais par "hasard".
Je t'embrasse en te disant à bientôt...
Amicalement