Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Onde de Cléïa
  • L'Onde de Cléïa
  • : Juste un petit arrêt, afin de savourer l'instant présent, se re-trouver....
  • Contact

Bienvenue


Je vous souhaite une agréable promenade dans ce modeste lieu.
Mon oasis,  qui m'aide  à lâcher prise , à grandir, à avancer du moins.


Les images qui accompagnent les textes, sont des images qui m'ont touchée, elle ne m'appartiennent pas.
Lorsque j'ai gardé le lien , je le mets, mais parfois je ne l'ai pas ou plus...
Donc si certaines images vous appartiennent, contactez moi, et selon votre désir, le lien sera mis, ou l'image retirée.
Merci à vous, pour votre compréhension.


                          

Recherche

A propos de la Prière

pachamama2

La prière est une grande force. Au plus elle vient de votre âme et de votre coeur, au plus elle aura d'impact. Une prière ne doit pas être un texte appris par coeur. Elle doit être dite en ressentant, en vous imprégnant des mots. Elle est lien entre la Terre et le Ciel, elle doit faire appel à votre Moi profond, connectez-vous à celui-ci et ressentez l'Univers en vous et autour de vous.
Que vos prières soient sincères et élan d'Amour.
Vos prières sont essentielles, elles sont des Rayons de Lumière, elles sont aide.

Soyez, enfants, Soyez !

Céolith (mon Ânge : Cléïa)

Archives

Et si on méditait ?

Il est grand temps de rallumer les étoiles.
.Guillaume Apollinaire.


Celui qui désire, espère et croit en lui même,
celui là est heureux de voir
les autres espérer et croire
.Robert Wagner.


Rien n'est plus urgent que d'aimer.
.Jacques Attali.






océan de lumière


Envolées Du Coeur

5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 10:21

lien de l'image : http://www.1heartlove.com




Comment pouvons-nous éliminer une plus grande part de la douleur, une plus grande part de la souffrance?

En éliminant toutes les séparations entre vous. En construisant un nouveau modèle du monde. En l'entretenant dans le cadre d'une nouvelle idée…

…Qui sera une rupture radicale par rapport à la vision actuelle du monde.

Présentement, vous voyez le monde comme une collection d'Etats-nations, chacun étant souverain, séparé et indépendant des autres.
Les problèmes intérieurs de ces États-nations indépendants ne sont pas considérés, en général, comme les problèmes du groupe dans son ensemble, à moins et jusqu'à ce qu'ils affectent le groupe dans son ensemble (ou les membres les plus puissants de ce groupe).

Le groupe dans son ensemble réagit aux conditions et aux problèmes des États distincts fondés sur les intérêts acquis du plus grand groupe. Si personne, dans le plus grand groupe, n'a rien à perdre, la situation dans un État distinct pourrait se dégrader et personne ne s'en soucierait beaucoup.

Des milliers de gens peuvent mourir de faim chaque année, des centaines peuvent mourir dans une guerre civile, des despotes peuvent piller la campagne, des dictateurs et leurs brutes armées peuvent violer, piller et tuer, des régimes peuvent dépouiller des gens des droits humains fondamentaux, et vous autres, vous ne ferez rien. Selon vous, c'est un "problème intérieur".

Mais quand vos intérêts sont menacés là-bas, quand vos investissements, votre sécurité, votre qualité de vie sont en jeu, vous ralliez votre pays et tentez de rallier votre monde derrière vous, et vous vous précipitez là où même les anges n'osent pas mettre le pied.

Vous dites alors le Gros Mensonge, prétendant que vous faites ce que vous faites pour des raisons humanitaires, pour aider les peuples opprimés du monde, alors qu'à la vérité, vous êtes tout simplement en train de protéger vos propres intérêts.

La preuve, c'est que lorsque vous n'avez pas d'intérêts, vous ne vous sentez pas concerné.

La machinerie politique du monde fonctionne à partir de l'intérêt personnel. Est-ce vraiment neuf?

Il devra y avoir du neuf si vous voulez que votre monde change. Vous devez commencer à considérer les intérêts de quelqu'un d'autre comme les vôtres. Cela n'arrivera que lorsque vous reconstruirez votre réalité mondiale et que vous vous gouvernerez en conséquence.

Il est temps que le monde cesse de se leurrer, qu'il se reveille, qu'il réalise que le seul problème de l'humanité est le manque d'amour.



L'amour engendre la tolérance, la tolérance engendre la paix. L'intolérance produit la guerre et considère de façon indifférente des conditions intolérables.

L'amour ne peut être indifférent. Il ne sait comment.

La façon la plus rapide d'arriver à un espace d'amour et de préoccupation envers toute l'humanité, c'est considérer toute l'humanité comme votre famille.
La façon la plus simple de voir toute l'humanité comme votre famille, c'est de cesser de vous séparer. Les États-nations qui composent à présent votre monde doivent maintenant s'unir.

Si vous tirez votre plus grand bonheur d'expériences qu'on ne peut obtenir que du Monde Extérieur, le monde physique extérieur à vous-mêmes, vous ne voudrez jamais abandonner un gramme de ce que vous avez accumulé, en tant que personne et que pays, pour vous rendre heureux.

Et tant que les démunis considéreront leur malheur lié au manque d'objets matériels, eux aussi seront pris au piège. Ils voudront constamment ce que vous avez, et vous refuserez constamment de le partager.

C'est pourquoi j'ai déjà dit qu'il y a une façon de véritablement éliminer la guerre, et toute expérience d'agitation et de manque de paix. Mais c'est une solution spirituelle.

En définitive, chaque problème géopolitique, ainsi que chaque problème personnel, se réduit à un problème spirituel.

Toute la vie est spirituelle et, par conséquent, tous les problèmes de la vie ont des bases spirituelles, et des solutions spirituelles.

Des guerres éclatent sur votre planète parce que quelqu'un a quelque chose que quelqu'un d'autre veut. C'est ce qui pousse quelqu'un à faire quelque chose que quelqu'un d'autre ne veut pas qu'il fasse.

Tout conflit surgit d'un désir mal placé.

La seule paix au monde qui soit nourrissante est la Paix intérieure.

Que chaque personne trouve la paix en elle. Lorsque vous trouverez la paix en vous-mêmes, vous découvrirez également que vous ne pouvez vous en passer.

Cela veut tout simplement dire que vous n'avez plus besoin des choses de votre monde extérieur. Être dépourvu de besoins est une grande liberté. Cela vous libère, d'abord, de la peur; la peur de ne pas avoir quelque chose; la peur de perdre quelque chose; et la peur de ne pas être heureux sans telle chose.

Deuxièmement, être sans besoin vous libère de la colère. La colère est l'annonce de la peur. Lorsque vous n'avez rien à craindre, vous n'avez rien contre quoi vous mettre en colère.

Vous n'êtes pas en colère lorsque vous n'obtenez pas ce que vous voulez, parce que le fait de le vouloir n'était qu'une préférence, et non une nécessité. Par conséquent, vous n'avez aucune crainte associée à la possibilité de ne pas l'obtenir. Par conséquent, vous ne ressentez aucune colère.

Vous n'êtes pas en colère lorsque vous voyez d'autres faire ce que vous ne voulez pas qu'ils fassent, car vous n'avez pas besoin qu'ils fassent ou non une chose en particulier. Par conséquent, vous ne ressentez aucune colère.

Vous n'êtes pas en colère lorsque quelqu'un manque de gentillesse, car vous n'avez pas besoin qu'il soit gentil. Vous n'avez aucune colère lorsque quelqu'un manque d'amour, car vous n'avez pas besoin qu'il vous aime. Vous n'avez aucune colère lorsque quelqu'un est cruel ou blessant, ou cherche à vous nuire, car vous n'avez pas besoin qu'il se comporte d'aucune autre façon, et vous êtes certain de ne pas subir de tort.

Vous n'êtes même pas en colère si quelqu'un cherche à s'en prendre à votre vie, car vous ne craignez pas la mort.

Lorsque la peur vous est enlevée, tout le reste peut vous être enlevé et vous ne serez pas en colère.

Vous savez intérieurement, intuitivement, que tout ce que vous avez créé peut être créé à nouveau ou, qui plus est, que c'est sans importance.

Lorsque vous trouvez la Paix Intérieure, ni la présence ni l'absence de quelque personne, endroit ou chose, état, circonstance ou situation que ce soit, ne peut être le Créateur de votre état d'esprit ou la cause de votre expérience d'être.

Cela ne veut pas dire que vous rejetez toutes les choses du corps. Loin de là. Plus que jamais, vous faites l'expérience d'être pleinement dans votre corps et des délices de cet état.

Mais votre préoccupation envers les choses du corps sera volontaire, et non obligatoire. Vous éprouverez des sensations corporelles par choix, et non parce que vous êtes obligés de le faire afin d'être heureux ou de justifier la tristesse.

Ce simple et unique changement, chercher et trouver la paix en soi, pourrait, s'il était entrepris par chacun, mettre fin à toutes les guerres, éliminer les conflits, prévenir l'injustice et amener le monde à une paix durable.

Aucune autre formule n'est nécessaire, ou possible. La paix mondiale est une chose personnelle!

Ce qu'il faut, ce n'est pas un changement de circonstance, mais un changement de conscience.

Neale Donald Walsch
"Conversation avec Dieu".





Partager cet article

Repost 0
Published by Cléïa - dans couleurs d'Esprit
commenter cet article

commentaires

Patou 18/12/2009 14:23


Coucou ma Cleia
c'est avec un beau manteau neigeux que je viens te faire une tite visite
j'espère que tu vas bien
bonne aprèm et excellent week-end
bisous ,Patou


Patou 17/12/2009 11:19


je viens te souhaiter une belle journée bien au chaud
bisous , Patou


Patou 16/12/2009 10:07


bonjour ma Cleia
c'est avec de beaux focons de neige que je passe te souhaiter une belle journée
j'espère que tu vas bien
bisous , Patou


Patou 14/12/2009 12:48


coucou ma Cleia
j'espère que tu vas bien et que tu as passé un bon week-end
ici, il fait froid, mais je suis au repos donc bien au chaud
bonne journée
bisous ,Patou


G 13/12/2009 10:49


"Il est temps d'instaurer la religion de l'amour." Aragon
Merci pour ce magnifique texte !
Bon dimanche...