Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Onde de Cléïa
  • L'Onde de Cléïa
  • : Juste un petit arrêt, afin de savourer l'instant présent, se re-trouver....
  • Contact

Bienvenue


Je vous souhaite une agréable promenade dans ce modeste lieu.
Mon oasis,  qui m'aide  à lâcher prise , à grandir, à avancer du moins.


Les images qui accompagnent les textes, sont des images qui m'ont touchée, elle ne m'appartiennent pas.
Lorsque j'ai gardé le lien , je le mets, mais parfois je ne l'ai pas ou plus...
Donc si certaines images vous appartiennent, contactez moi, et selon votre désir, le lien sera mis, ou l'image retirée.
Merci à vous, pour votre compréhension.


                          

Recherche

A propos de la Prière

pachamama2

La prière est une grande force. Au plus elle vient de votre âme et de votre coeur, au plus elle aura d'impact. Une prière ne doit pas être un texte appris par coeur. Elle doit être dite en ressentant, en vous imprégnant des mots. Elle est lien entre la Terre et le Ciel, elle doit faire appel à votre Moi profond, connectez-vous à celui-ci et ressentez l'Univers en vous et autour de vous.
Que vos prières soient sincères et élan d'Amour.
Vos prières sont essentielles, elles sont des Rayons de Lumière, elles sont aide.

Soyez, enfants, Soyez !

Céolith (mon Ânge : Cléïa)

Archives

Et si on méditait ?

Il est grand temps de rallumer les étoiles.
.Guillaume Apollinaire.


Celui qui désire, espère et croit en lui même,
celui là est heureux de voir
les autres espérer et croire
.Robert Wagner.


Rien n'est plus urgent que d'aimer.
.Jacques Attali.






océan de lumière


Envolées Du Coeur

4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 17:12

 



"Quand viennent les larmes accepte, souffre et.....continue d'avancer. "
.Picasso.



Pas facile à appliquer, j'en convient la première.

Personnellement , je suis en accord avec ces mots. Quand la souffrance est là, la voir est déjà énorme et un pas vers la guérison.
Voir
Se rebeller , se révolter, n'amenera que tempête en nous, car la colère n'en sera qu'amplifiée, nous aveuglant, nous retenant comme le sable mouvant.
Accepter
Dépasser sa souffrance  n'est pas aisé, et selon la souffrance, nous passons par plusieurs stades.
Lorsque la compréhension prend la place de la colère, le calme en soi, se fait,tel un ciel d'orage laisse place au ciel bleu, enfin nous pouvons avancer, allègés de cette souffrance, et ayant appris de cette situation, cette souffrance est devenue enseignement, et dans le coeur ne reste que les bons moments....
Si l'acceptation, et la compréhension ne sont pas, cette situation se reproduira , jusqu'à ce que la "leçon" soit apprise.
Cela peut paraître difficile , mais pour l'avoir vécu, je sais que cela peut être, après bien entendu il n'y a pas une seule vérité, nous sommes multitide dans l'Unicité et cela est richesse.
Aujourd'hui, le coeur léger, je peux dire Je vous Âime mes Soeurs, mon coeur reste rempli des crises de rire, comme des moments lourds mais où nous étions ensembles Unies dans l'Eternel.
A Co, Fran, Claud...S.A.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

fille de l'Eau 04/12/2009 19:52


Dans certains cas il n'y aucune possibilité de compréhension, malgré les pourquoi.

Le mot Amour a trop été bafoué dans des bouches qui trahissaient en même temps.

Ce qui devait être détruit l'a été, reconstruit t'on sur des ruines ?

Coupe t'on les têtes en même temps que l'on Aime ?

Que sont les mots-dits tout au long des ces dernières années ?

Est-ce cela l'Amour ?


Cléïa 05/12/2009 09:00


Mais Aimer, n'est ce pas continuer malgré tout cela ?
On ne se construit pas sur des ruines , et justement laisser le passé derrière, pour vivre dans l'acceptation et la paix interieure.
 Ne pas rester sur sa douleur, je n'ai pas affirmé que c'était facile, mais quand enfin, l'accalmie t'envahie tu peux enfin revivre et c'est tellement mieux ; oui évidemment il y aura un
manque et peut être encore les pourquoi qui referont surface, mais l'Amour est là, et prime, sans cela , le mal interieur te ronge, et il n'y a pas de vie.
Ne rien attendre, je ne comprennais pas cela, et humainement très difficile à appliquer, mais c'est si profondément vrai.
Avec tendresse